A heavy fine for WhatsApp

Les mois se suivent et se ressemblent, WhatsApp toujours accusé d’atteinte à la vie privée, écope cette fois-ci d’une amende de 225 millions d’euros par la Commission irlandaise de protection des données.

En effet, WhatsApp aurait partagé les données de ses utilisateurs avec sa maison mère Facebook, sans autorisation des utilisateurs et sans même les informer.

Le réseau social déclare de son côté « WhatsApp s’engage à fournir un service sécurisé et privé. Nous avons travaillé pour nous assurer que les informations que nous fournissons sont transparentes et complètes et nous continuerons à le faire. Nous sommes en désaccord avec la décision d’aujourd’hui concernant la transparence que nous avons fournie aux personnes en 2018 et les sanctions sont entièrement disproportionnées. Nous ferons appel de cette décision ».

The article A heavy fine for WhatsApp you like? Subscribe to our site.

Leave a Reply